BMW lance sa première campagne publicitaire sur enceinte connectée

0

C’est une première dans l’histoire de la publicité, cela ne fait aucun doute. BMW a annoncé hier qu’elle ferait la promotion de sa nouvelle BMW Série 3 par le biais des médias classiques de la publicité, mais également par le biais de spots audio qui seront diffusés sur les enceintes connectées des utilisateurs du monde entier.

BMW veut mettre en avant la domotique pour les voitures

Si BMW a choisi de mettre en place une campagne publicitaire de ce genre, ce n’est évidemment pas anodin. Le constructeur de voitures a effectivement multiplié les associations ces dernières années pour développer la domotique et la place des assistants vocaux dans les voitures haut de gamme qu’il développe.

Ainsi, le choix d’une campagne publicitaire utilisant les enceintes connectées n’est vraiment pas anodin puisque ces enceintes sont désormais, avec les smartphones, les premiers fournisseurs d’assistants vocaux pour les particuliers. Ainsi, BMW est sûr de toucher un public déjà sensible aux avantages d’une telle technologie.

Comment cela fonctionnera-t-il ?

La campagne publicitaire de BMW sera principalement déployée sur l’enceinte Google Home. L’enceinte en question est très populaire et elle équipe désormais des millions de foyers dans le monde. Pour lui poser une question ou lui donner un ordre, il suffit de dire à haute et intelligible voix « Ok, Google », puis de lui demander ce que l’on veut.

C’est justement une fois que l’utilisateur aura posé sa question qu’un court message audio de 15 secondes se lancera pour faire la promotion de la nouvelle BMW Serie 3. Cependant, la publicité ne sera lancée que si l’utilisateur demande à connaître les actualités du jour et elle mettra en avant la possibilité de faire la même chose avec l’assistant vocal de la BMW Serie 3.

Une publicité trop invasive ?

Les enceintes connectées sont de plus en plus populaires en France et dans le monde entier. Cependant, il ne fait aucun doute que beaucoup d’utilisateurs risquent de trouver une publicité de ce genre trop invasive. Effectivement, un assistant vocal de ce genre trouve rapidement une place centrale dans la maison et l’entendre déclamer des informations publicitaires pourrait gêner.

Cependant, il faut bien prendre en compte la place exacte que prendra cette publicité. Elle ne durera que 15 secondes, existera en 5 exemplaires différents pour ne pas lasser trop vite et il ne sera possible de l’entendre que jusqu’au 12 avril et seulement avant les actualités tirées de 7 titres de presse différents : 20 minutes, Auto Plus, Binge, Capital, Le Parisien, Les Echos et HuffPost. Évidemment, cela n’empêche pas de soulever quelques questions sur son caractère intrusif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.