Test Xiaomi Aqara : la domotique compatible Homekit

6

Notre spécialiste de la Pomme, Soner, nous présente la domotique Xiaomi fraichement compatible HomeKit donc Apple.

Xiaomi smart home

Si vous vous intéressez à la domotique et à la high tech, vous connaissez sûrement Xiaomi. Pour les deux du fond qui ne connaissent pas, résumons la marque à ceci : Xiaomi fabrique des produits divers et variés, du smartphone à la bouilloire électrique, en visant toujours le meilleur rapport qualité prix.

Connaissant le budget que peut représenter un équipement domotique complet, l’arrivée de Xiaomi sur ce marché il y a quelques années est donc forcément une bonne nouvelle. La marque possède une large gamme, couvrant pour ainsi dire tous les besoins (détecteurs, capteurs divers, serrures connectées, vidéo surveillance, etc…).

Jusqu’à maintenant, la gamme Aqara, qui regroupe les produits domotique du fabricant, était plutôt fermée sur elle-même. Pas de compatibilité avec Google Home ou Alexa, et ni même HomeKit. Mais les choses sont en train de changer, la compatibilité avec Alexa est dans les tuyaux, et HomeKit avait été annoncé au début de l’été. Et voilà donc que c’est désormais chose faites, car depuis début septembre il est possible de s’équiper d’un pont Aqara compatible avec les technologies d’Apple.

Quels equipements pour la domotique Xiaomi Aqara

Le principe de la gamme Aqara est similaire à celui de chez Philips avec Hue. L’utilisateur dispose d’un pont, relié à sa box internet (ici en wifi, pas d’ethernet possible). Ce pont quant à lui communique avec des appareils divers en Zigbee. L’avantage de cette démarche c’est que les appareils disséminés dans les pièces de la maison n’ont pas à intégrer le wifi, ce qui va leur permette d’être parfois vraiment tout petit (on verra un exemple plus loin) et de consommer très peu d’énergie. Précision importante, si vous êtes déjà équipé avec des produits Aqara, il vous faudra changer de pont, car c’est lui qui s’assure de prendre en charge HomeKit. Par contre, pour ce qui est des détecteurs ou capteurs, vous pouvez les garder, eux ne font que remonter les informations au pont. Précisons pour finir que pour le moment, en raison de certaines limitations de HomeKit, on ne peut utiliser que les objets suivants dans la gamme Aqara :

  • Capteur d’immersion
  • Capteur de choc
  • Interrupteur sans fil
  • Détecteur de mouvements
  • Détecteur d’ouverture
  • Prise connectée

Présentation du pont Aqara

Le pont, appelé Gateway en anglais, est compact. Il est légèrement plus petit qu’un Google Home mini, et la prise secteur est directement intégrée, pas d’adapteur secteur donc. Sur tout le tour se trouve une bande lumineuse, pouvant changer de couleur, et un haut parleur sur la face avant. Ces deux éléments serviront lors de l’appairage et pour faire remonter certaines informations.

Le packaging est léger, mais inutile d’en faire trop. On y trouve un manuel, en plusieurs langues pour la mise en route de l’appareil. On y trouve également le QR code a flasher avec son iPhone ou iPad. Pas de panique si vous le perdez, ce code se trouve aussi au dos du pont en lui même.


Installer le système domotique HomeKit Xiaomi

Au premier démarrage, la bande lumineuse se met à clignoter et on est accueilli par une voix en… chinois. Et oui ne l’oublions pas, les produits Xiaomi restent avant tout pensé pour le marché local (mais nous verrons ensuite qu’on peut modifier ce petit inconvénient). A partir de là, procédure habituelle pour des gadgets HomeKit. On ouvre l’application Maison, on tape sur le petit + et on choisit ajouter un accessoire. S’ouvre alors l’appareil photo afin de flasher le QR code associé. On va ensuite autoriser le pont à se connecter à notre réseau wifi, l’iPhone ou l’iPad se chargeant alors d’envoyer la clé réseau directement.


Petit aparté important sur ce point. Tout d’abord le pont ne peut se connecter que sur des réseaux en 2,4ghz. Si vous avez un réseau full 5ghz chez vous, ça va forcément coincer… Mais surtout, au départ, j’ai eu beaucoup de souci de déconnexion de la Gateway qui se met alors à clignoter jaune et envoyer des alertes sonores. La solution dans mon cas a été de renommer mon réseau wifi, celui que j’avais mis en place avait un point dans le nom (en gros c’était mon.wifi) et je l’ai renommé en retirant le point (en monwifi). A partir de là les choses sont rentrées dans l’ordre et je n’ai pas eu de déconnexions en plusieurs jours de test.

Une fois intégré à HomeKit le pont Aqara apparaît comme une ampoule. L’explication à cela est simple, la bande lumineuse qui entoure le pont peut être contrôlée comme une ampoule connectée. L’idée peut paraître séduisante, par exemple pour l’utiliser comme une veilleuse dans une chambre, néanmoins je ne recommande pas vraiment cet usage. En effet, comme je vous l’avais dit, en cas de problème le pont envoie des alertes sonores. Ce n’est vraiment pas le genre de choses qu’on a envie d’entendre lorsqu’on est en plein sommeil à 4h du matin par exemple…

Voilà, maintenant la Gateway est bien connecté à notre réseau, mais en l’état ce pont ne nous sert pas à grand chose. Nous allons donc y appairer des appareils type capteurs, dans le cas présent pour ce test ce sera un capteur de température et d’humidité que nous allons détailler juste après.

Ajouter un capteur de température à Aqara Home sur Iphone

Comme je vous le disais plus haut, l’absence de wifi embarqué sur chaque capteur permet de réaliser des objets connectés de très petite taille. La preuve en photo.

Nous allons maintenant appairer ce capteur à la base. On utilise cette fois ci l’application Aqara Home, disponible sur l’App Store. L’application n’est pas traduite en français, mais reste simple à prendre en main. On lance l’ajout d’un périphérique, on le choisit sur l’écran qui liste les éléments existants dans la gamme, puis on suit le pas à pas sur l’écran. Puis on le retrouve du côté de l’application Maison, afin de personnaliser son nom si on le souhaite, et lui attribuer une pièce.

Aqara Home permet aussi de connaître en détail le statut d’un périphérique, sa version logicielle, et d’accéder à des informations supplémentaires, à condition d’avoir un compte Xiaomi, et ça c’est un sujet qu’on va aborder plus loin, car tout n’est pas rose de ce côté… Vous noterez au passage que chez Xiaomi, on a pas été chercher très loin pour trouver l’inspiration quant au design de l’application.*

Grâce aux données remontées, on peut désormais créer des scénarios afin de déclencher un autre périphérique compatible HomeKit selon des conditions, comme par exemple si la température descend sous les 19 degrés, mettre en route une prise connectée sur laquelle se trouve un radiateur électrique. Il est également possible de demander des infos à Siri sur iPhone, ou HomePod.

Bien entendu, les informations sont aussi accessibles depuis une Apple Watch.

Parlons prix, l’avantage de la solution Aqara c’est le prix de chaque capteur, ridiculement bas. Environ 8€ pour un capteur de température et humidité, 10€ pour un capteur d’ouverture… Le Gateway lui, coûte une trentaine d’euros. Vous pouvez comparer avec les autres acteurs du marché, vous ne trouverez pas mieux. Et ceux qui sont un peu allergique aux applications de Xiaomi, pas toujours bien traduite, même en anglais, le support de HomeKit est la réponse ultime, car si on le souhaite on peut se passer totalement de l’application Aqara Home.

Pour finir deux éléments importants. Tout d’abord, comme je vous le disais plus haut, par défaut les alertes sonores sont en chinois. Heureusement dans l’application Aqara Home, on peut les passer en anglais, c’est toujours plus compréhensible (voir la capture d’écran plus bas).

Ensuite petit carton rouge à Xiaomi, l’application Aqara Home demande, pour certaines fonctions telles que les historiques de températures par exemple, de créer un compte. Et bien je n’ai jamais réussi, j’ai essayé plusieurs boites mails, et le mail de validation qui contient le lien pour activer le compte n’arrive tout simplement jamais. Heureusement que pour toutes les fonctions de base, il n’est pas nécessaire d’avoir un compte Xiaomi actif.

Mon avis sur la solution domotique Xiaomi Aqara

Durant les jours de ce test, la solution Aqara s’est montré efficace, sans problème de connexion aussi bien du pont que des périphériques. L’intégration à HomeKit est un véritable plus pour ce produit, bien entendu si vous êtes à fond dans l’écosystème Apple et que vous voulez équiper votre maison pour un prix serré. Pour ma part le choix et déjà fait, et vous aurez sûrement droit à d’autres tests de produits Xiaomi compatible HomeKit ici même dans le futur !

 

A voir aussi
Article précédentPromo chez ManoMano
Article suivantJeedom
PARTAGER

6 Commentaires

  1. Hello, est ce que les accessoires Xiaomi installés via le pont Apple Homekit peuvent interagir avec les accessoires d’autres marques inscrit sur Apple Home ? Exemple le capteur de température Xiaomi peut déclencher une prise Koogeek.
    Est ce que tous les capteurs ZigBee Xiaomi sont compatibles avec le pont Xiaomi Aqara ?
    Bonne journée

    • – Oui. C’est même là tout l’intérêt de HomeKit je pense.
      – les capteurs compatibles sont ceux de la liste dans l’article. Je sais que certains capteurs ont eu plusieurs versions chez Xiaomi. Pour les reconnaître le plus simple c’est de regarder sur l’application Aqara Home, ils sont représentés par une photo ceux qui permet de les identifier immédiatement. Par exemple le capteur d’ouverture existe en deux versions mais le design est légèrement différent. De cette façon on sait tout de suite lequel acheter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.