Domoticz : Créer votre domotique

0

Envie de franchir le pas ? Et si on se lançait ? Christian Temprano vous y aide dans cet article :

Vous avez décidé de créer votre Box domotique? Pas besoin d’être informaticien pour ça,
juste un peu de bon sens et surtout savoir un peu chercher sur internet battus.
L’aventure commence par commander le matériel, rechercher sur internet les propositions
commerciales du moment, ne cherchez peut-être pas à économiser l’euro mais privilégiez
des sites ayant pignons sur rue. Parfois on achète des composants de seconde source mais
au final l’économie réalisée ne sera pas au rendez-vous de la qualité, de la fiabilité ; votre
Box demande à être stable et fiable !

Le matériel pour créer votre domotique

Il vous faut une carte « Raspberry pi » mais attention il y a plusieurs modèles, je vous
conseille de prendre la dernière version ou au moins le « Raspberry pi 3 ».
Pourquoi ? Il intègre plus de mémoire que les autres (le double), sa vitesse est plus
importante, les ports USB sont mieux alimentés (il y a des problèmes avec les plus anciens)
et surtout il a un port Ethernet (connexion au réseau local), le WIFI, le Bluetooth et 4 ports
USB.
Le site socialcompare vous donne une comparaison des différents modèles :

Attention les versions dites « Zero » non pas de connecteur Ethernet*, cela peut être un
problème pour connecter votre Box au réseau local et ce sont aussi des mini USB, ce qui
obligera à mettre un adaptateur. Bref ils ne sont pas préconisés pour notre utilisation.
Voici le détail de ce qu’il vous faudra :

UC Raspberry pi 3 ou mieux Raspberry pi3 B qui vient de sortir.
On peut ajouter aussi des refroidisseurs pour améliorer la dissipation
du processeur sans aller jusqu’au ventilateur.
Alimentation Type alimentation type Android avec connecteur mini USB d’un
minimum 2A (2,5A c’est mieux car il faudra alimenter aussi vos
contrôleurs). Si vous choisissez une alimentation un peu faible cela
peut créer des anomalies qui seront bien souvent indétectable par la
suite.
Boîtier Le boîtier est important car il n’est pas conseillé de trop manipuler une
carte électronique avec les mains, le boitier permet de tout isoler
correctement. Choisissez le boîtier pour votre modèle. On peut aussi
réaliser son boîtier mais pensez aux aérations et à la circulation de
l’air, une UC chauffe.
SDCard La mémoire qui fait office de disque dur. Prenez 16Go en class10
même si une 8 ou même 4Go pourrait faire l’affaire mais ça vous
laissera plus de place pour bidouiller et la différence de coût n’est pas
si importante. N’oublier pas également de commander un adaptateur
pour l’adapter à votre micro-ordinateur si cette SDCard n’est pas
livrée avec.
Attention certaine micro-ordinateur n’ont pas la possibilité de mettre
des SDCard alors il vous faudra un autre moyen via un port USB.

*on le verra plus loin, le Wifi de votre carte pourra servir de point d’accès.

Ensuite il faut un contrôleur de protocole domotique.

Wifi Je ne suis pas trop convaincu de baser son système domotique sur
du Wifi mais si ça vous dit du coup il n’y a pas besoin de contrôleur. Il
faut juste que tous vos modules puissent se connecter à votre Wifi et
trouver tous les modules nécessaires… ce ne sera pas gagné !!
ZWave C’est le meilleur compromis. Réseau maillé c’est-à-dire qu’un module
peut retransmettre les trames à d’autres et ainsi courir tout l’espace.
C’est aussi un réseau sécurisé, il travaille dans la bande des 868Mhz
(en Europe), j’insiste sur cette fréquence car dans d’autres pays ce
n’est pas forcément la même… à bon entendeur !
433,92Mhz Beaucoup de fabricants ou de constructeurs ont basé leur protocole
sur cette bande de fréquence. Plusieurs interfaces existent pour gérer
cette bande de fréquence et les trames de plusieurs protocoles,
j’utilise un RFXCom mais il en existe d’autres et même des interfaces
à faire soit même. Ce qu’il faudra bien regarder c’est qu’il soit capable
de gérer le protocole que vous souhaitez utiliser.
Et les autres Des dizaines d’autres protocoles existent, à vous de voir. Il faut juste
trouver les bons modules ou interfaces et qu’ils soit compatible avec
Domoticz

Zwave

Partons sur du Zwave dans un premier temps car c’est vraiment le protocole le plus diffusé
et probablement celui qui est le plus fiable. Avec un Raspberry il y a 2 solutions, soit partir
sur une carte « Rasberry » qui se plogue (plug) sur la carte mère, soit un stick c’est-à-dire
une clé USB. Moi je préfère le stick car pour avoir utilisé la carte qui fonctionne plutôt bien et
très bien géré par Domoticz, elle a un gros défaut elle n’émet pas très fort ce qui pose
quelques problèmes parfois. Le prix est assez comparable et le stick pourra s’installer sur
d’autres machines.
De toute manière il ne faut pas lésiner sur ce contrôleur, c’est lui qui va tenir votre réseau,
c’est une pièce maîtresse, choisissez par exemple le « Z-Stick GEN5 » de Aeon Labs, il est
parfaitement reconnu par tous les logiciel, il est puissant, fiable et d’un bon rapport Q/P.
Là aussi il y a moins cher, c’est à vous de voir.
Voilà pour le matériel, il vous suffira de monter la carte dans le boîtier.
Amazon propose plusieurs produits pour vous aider à incorporer le protocole Zwave.

L’installation du logiciel

Ça va du simple au compliqué suivant la méthode utilisée.
Pour installer un logiciel il faut un « operating system » (OS) ou Système d’Exploitation en
Français. Peut-être ne saviez-vous pas mais Windows est un OS, comme MacOS, c’est
aussi vrai pour Android qui est utilisé sur les bons mobiles 😉 mais aussi dans les TV
récentes et dans certaines voitures.
Il existe plein d’OS plus ou moins connus mais l’autre OS très utilisé est Linux souvent
déployé sous différent nom, on dit distribution comme « Raspbian », « Ubuntu », « Red
Hat », etc… car il y en a des dizaines avec souvent des spécificités pour telles ou telles
utilisations. Android est pour le moment implémenté sur une base de Linux.
Sur Raspberry la distribution idéale pour ce que nous voulons faire est celle de « Raspbian »
dans sa version « Raspbian Stretch Lite », c’est son petit nom de guerr ! Ensuite il faut
configurer cet OS donc brancher un écran, un clavier, modifier l’OS pour qu’il prenne en
compte notre clavier AZERTY, notre espace disque, etc.

Bon je ne rentre pas trop dans toutes ces explications car je vous propose une solution plus
simple, un package complet pré-installé

Solution pré-packagée

Je vous propose une solution pré-packagé, c’est-à-dire l’OS configuré en Français configuré
pour fonctionner normalement pour nous Français, SSH ouvert et Domoticz installé et
quelques applications recommandées par Domoticz pour surveiller le bon fonctionnement de
tout cela.
Comment faire ? L’objectif est de charger sur votre micro-ordinateur (PC, Mac ou autre) une
image que vous allez graver sur la SDCard comme vous le ferez pour un DVD (vous aurez
dû faire la même chose en installant l’OS directement).
Pour cela il faut récupérer l’image avec ce lien https://goo.gl/bwmxTJ puis dé-zipper le pour
ne garder que l’image (.img).
Ensuite vous devez graver cette image sur votre SDCard qui doit être au moins de 16Go,
c’est très facile, il faut utiliser un petit logiciel pour cela voici un lien en fonction de votre OS
mais il en existe plein d’autres.

Pour Windows Cliquer sur ce lien
Pour MAC Cliquer sur ce lien
Pour Linux Cliquer sur ce lien


Ensuite avec l’adaptateur vous l’insérer dans l’encoche prévue pour cela sur votre microordinateur. Si vous n’avez pas cette possibilité alors il vous faudra un autre moyen sous la
forme d’un adaptateur externe connecté à un port USB.
Lancer le logiciel ci-dessus, sélectionné le volume de votre SDCard s’il n’est pas choisi
automatiquement puis sélectionnez l’image, reste à appuyer sur « Write ».
Au bout d’un bon moment votre SDCard est gravée, inséré là dans votre Raspberry dans le
connecteur prévu pour cela (il y a un détrompeur), branchez le port Ethernet sur votre box
ADLS, votre clé ZWave si vous l’avez, mettez l’alimentation… attendez 30 secondes à 1
minutes que la machine démarre et que tout se lance normalement.
Il vous reste à connaître son adresse IP sur votre réseau local.
Comme toujours il y a plusieurs méthodes mais la solution la plus simple est d’utiliser cet
utilitaire sur Angryip

Téléchargez-le, exécutez le, et appuyer sur le bouton de la fonction « Play » à droite, tous
les IP sont scannées, lorsqu’il s’arrête, rechercher le hostname « raspberry :home » et
récupérez l’adresse IP à gauche.
Maintenant c’est simple, il vous suffit de taper :
http://adresseIP:8080 est c’est parti ;
Domoticz s’affiche sur votre écran. Cette première exécution peut être un peu plus longue
que les suivantes, c’est normal.

Accéder à votre Raspberry par SSH

Avec ce package, plus besoin de câbler un clavier ou un écran sur votre Raspberry, une
simple connexion SSH est suffisante, pour cela télécharger un client SSH
et configurez-le, vous trouverez plein d’info sur internet.
Le login et mot de passe sont ceux d’origine, à savoir : pi / raspberry, du reste il sera peut-
être bien de changer ce mot de passe pour plus de sécurité.

Pourquoi SSH ?
Pour accéder à OS de votre Raspberry parfois nécessaire pour configurer une interface,
ajouter une nouvelle application, mettre à jour l’OS, changer votre mot de passe SSH enfin
plein de bonne raison comme par exemple modifier le port par défaut de Domoticz…
Vous trouverez sur internet toutes ces informations sans problème.

Configuration de vos contrôleurs de protocole

Plus qu’un long discours voici ce qu’il faudra mettre en place pour configurer vos ports USB
et les rendre persistants car en effet le risque c’est qu’il change d’attribution à chaque reboot
si cela n’est pas fait.

Configuration de Domoticz via l’IHM

Renseigner vos coordonnées géographiques notamment pour le calcul des heures de lever
et coucher du soleil, le nom de votre installation.
Ajouter le/les protocoles réseaux domotiques que vous allez utiliser dans Domoticz
Inclure vos modules ou interfaces et les joindre à l’interface graphique
Suivez déjà ce lien pour commencer

Nous parlerons dans un prochain article de l’automatisation… patience !

Point d’accès

Vous avez aussi installé la possibilité de mettre en service un point d’accès (PA) WIFI. Il est
arrêté par défaut mais c’est très simple de le mettre en service, il suffit d’aller sur votre
navigateur est de mettre l’URL suivante :
http://adresseIP
Le login et mot de passe sont ceux d’origine, à savoir : admin / secret.
Une fois le PA lancé, attendez 1 ou 2 minutes puis vous pouvez vous y connecter son nom
est « raspi-webgui » et le mot de passe par défaut « ChangeMe » qu’il sera bon de modifier.
Vous trouverez toutes les informations sur ce site

Pourquoi un point d’accès (PA) ?
Pour plusieurs raisons :
– Raccorder vos modules WIFI sur ce PA plutôt que sur votre Box ADSL si accessible
– Installer une Gateway SMS (GSM 2G) indépendante de votre BOX ou si vous n’aviez
pas de BOX (cas de maisons secondaires, de garages déportés, de caravanes, de
bateaux, …).
Mais si vous n’utilisez pas ce PA, vous pourrez alors à la place d’une liaison Ethernet utiliser
le Wifi pour vous connecter à votre box ADSL.

Serveur WEB et PHP7

Un petit serveur WEB et un serveur d’application PHP7 est disponible également. Il va vous
permettre de compléter votre installation Domoticz pour gérer des cas particuliers.

Sécurisation de l’alimentation

Il peut être intéressant de sécuriser votre Raspberry par une alimentation secourue.
Naturellement il y a l’onduleur mais c’est peut être riche comme solution alors qu’une simple

batterie pour recharger vos portables peut suffire ! Cependant toutes ne peuvent pas à la fois
alimenter votre Raspberry et être en charge, il faut donc faire attention lors de votre achat.

Conclusion

Voilà vous avez votre système domotique près à fonctionner avec probablement votre
contrôleur ZWave sous la forme d’une clé USB installé. Il ne restera plus qu’à associer les
modules ZWave pour les rendre opérants dans votre système mais c’est une autre histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.